Bistrot Langka

En Bref : Resto à Phnom Penh - Prix Moyens (5-12$ à la carte)

Et si on parlait cuisine ?

L’endroit est discret, un peu perdu, caché au fond d’une allée attenante au Wat Langka, une des plus grande pagode de la ville. Juste derrière le Mini Banana dans une de ces petites allées qui sauront garder un peu de charme et deviendront probablement, dans les années à venir, la marque de charme de la ville.

Le Bistrot Langka est le petit frère du Bistrot Bassac et on y retrouve la patte qui a fait le succès du premier : l’élégance, l’originalité, le goût, les inspirations franco-asiatiques. A dire vrai, outre le nom, il est difficile de se tromper : ces deux-là sont de la même famille. L’aménagement est le même, dans un bloc, sur deux étage avec un petit escalier en fer forgé et un joli carrelage au sol. Les cuisines sont apparentes, bien tenues et plutôt discrète. En saison chaude, on préfèrera manger au rez-de-chaussée, il y fait meilleur même si la pièce est un peu sombre.

12509309_173166939710505_7637115836281177378_n

Le patron est un ancien photographe ... et ça se voit dans l'assiette et sur cette photo.

S’il y a un truc pénible avec le Bistrot Langka quand on écrit sur Le Bon Bong c’est que les mecs font leur boulot sérieusement. Et du coup, il est difficile de faire des blagues sur des gars sérieux. A moins de se moquer de leur sérieux, mais je ne rigole pas avec un Tataki de Thon. Et surtout pas avec le Tataki de Thon du Bistrot Langka (9,5$) : magnifique, élégant, un thon rouge mi-cuit, parfaitement paré, roulé dans du sésame et une petite sauce que je devine être au soja et au wasabi … Je ne vous mets pas de photo, mais le plat, à lui seul, mérite le déplacement.

Evidemment, le si vous préférez la viande, vous choisirez le magret de canard sauce aux échalotes et au vin rouge (et à la crème – 8$ pour un demi-magret, 12$ le magret entier). Et vous ne regretterez pas. Ça fleure bon la bonne cuisine de brasserie, sans le serveur parisien qui vous engueule parce que vous prenez plus de 4 secondes à décider si vous voulez un dessert ou non (ca n’est tout de même pas difficile ! fondant au chocolat ou crème caramel ?). Le tout est servi avec une petite purée de pomme de terre qui vous fera retomber en enfance. Bref, les goûts sont fins, les assaisonnements justes et mon article ressemble à une finale de Top Chef.

Allez, s’il faut mettre un bémol : les proportions sont un peu justes. Mais ça ne doit pas vous empêcher de vous empresser d’aller découvrir le Bistrot Langka.

Pourquoi y aller ?

  • Pour bien manger
  • Pour l’ambiance feutrée
  • Pour le Tataki de Thon
  • Pour un date

Pourquoi ne pas y aller ?

S'y rendre

Bistrot Langka

Au fond de "la petite allée du Mini Banana"
Celle qui part de la rue 51 juste après le Wat Langka

Tout petit parking

Message Subliminal